Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3

Le Giec se plante, le Giec ment, le Giec ne débat pas… 10 idées reçues à la loupe

12-10-2015

NIKE MEADOW SE '16 BARLEY ROSE 902820-600 Taille6 EUR 39 US 6.5 24.5 cm,

Nike Air Max 90 Essential9 Eur 44 Desert Sand blanc Deadstock 537384 087 92,

Avant la COP21, les sceptiques reprennent du poil de la bête et les oreilles du nouveau président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat doivent déjà siffler. Voici ce qu’il faut arrêter de croire sur l’institution.

Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3

1/ Le Giec prétend prédire l’avenir

Nike Dunk High Neutral Gris /Deep Garnet-Sail 309432-062 homme SZ 12,

NIKE AIR JORDAN SUPER FLY 2018 Hommes TRAINERS Baskets Chaussures 4,5 EUR 37,5,

Non, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) ne se réunit pas dans une salle obscure pour caresser une boule de cristal. Bien que, du café, il en a fallu des litres aux scientifiques qui y participent ! Pas pour lire dans le marc, mais pour arriver au bout d’un marathon de lecture qui représente le gros du travail. Car, oui, le Giec lit. Sa tâche principale consiste même à éplucher la littérature scientifique mondiale. Sur la base de milliers d’articles, déjà eux-mêmes publiés dans des revues à comité de lecture, c’est-à-dire avec une évaluation par les pairs, sont établis des scénarios climatiques. Il s’agit donc d’émettre des hypothèses sur l’évolution de la démographie mondiale et des modes de vie à travers la planète. Le cinquième rapport du Giec repose sur quatre trajectoires possibles d’émissions et de concentrations de gaz à effet de serre, appelées « RCP » (« Representative Concentration Pathways » ou « Profils représentatifs d’évolution de concentration »). A partir de ces trajectoires, les climatologues en déduisent des projections climatiques globales ou régionales.

Wmns Nike Air Max Plus Premium 848891-200 uk Taille 6,

2/ Les rapports du Giec sont basés sur des données obsolètes puisque datant de plusieurs années avant la sortie du rapport

NIKE AIR MAX 97 ULTRA '17 SEPHIA/DESERT 918356-201,

Il faut en effet entre six et sept ans entre le moment où les scientifiques se mettent en ordre de marche et la sortie d’un nouveau rapport. Et il est vrai que la science climatique, une science jeune, progresse à grands pas. Depuis la création du Giec, en 1988, cinq rapports d’évaluation ont été publiés, en 1990, 1995, 2001, 2007 et 2013-2014. En vingt-cinq ans, les impacts du réchauffement se sont eux-mêmes modifiés. Entre chaque rapport, les scientifiques progressent dans leurs connaissances et affinent leurs analyses. Par exemple, ce n’est qu’au début des années 2000 qu’ils ont pu observer, grâce aux satellites, la fonte des calottes polaires et commencer à prendre en compte leur contribution à la hausse du niveau de la mer. « Nous savons aujourd’hui que les prévisions de l’exercice précédent (en 2007, ndlr) étaient sous-estimées. Car, en 2003 (date à laquelle a commencé la quatrième évaluation, ndlr), les phénomènes de perte de glace des calottes polaires commençaient à peine à être observés. Nous n’avions pas le recul nécessaire et nous ne savions pas si ça allait durer. Quand le Giec fait une évaluation des connaissances, il prend ce qu’il y a dans les publications scientifiques. Et, à l’époque, aucune publication ne tenait compte de ces phénomènes-là, que nous n’avions pas encore compris. Il faut bien voir que, il y a quinze ans, la contribution des calottes polaires à la hausse du niveau de la mer ne représentait rien », expliquait la climatologue Anny Cazenave à Terra eco quelques semaines avant la publication du cinquième rapport, en 2013. Dans celui-ci, la hausse du niveau de la mer fait ainsi, pour la première fois, l’objet d’un chapitre entier. Reste que le débat est ouvert au sein même de l’institution. Faut-il produire un rapport très lourd une fois tous les dix ans, ou des mises à jour plus fréquentes avec des procédures simplifiées de validation ? Des questions qui se poseront sans doute au nouveau président, le Sud-Coréen Hoesung Lee, qui devra mettre en route prochainement le sixième rapport.

Nike Air Presto Bleu Blanc Taille 9 Baskets Homme Chaussures De Course Gym Crossfit- Chaussures de sport pour hommes et femmes,

3/ Les scientifiques du Giec sont payés pour abonder vers la thèse d’un réchauffement d’origine humaine

Puma Vikky Ribbon Trainers Femme Blk Sports Trainers Baskets,

Ça ne risque pas, puisque les coauteurs des rapports du Giec ne sont pas payés du tout. L’institution elle-même compte une trentaine de permanents, à Genève, et fonctionne avec un budget de cinq millions d’euros. Les auteurs, eux, au nombre de 831, choisis parmi 3 000 candidats pour le cinquième rapport, sont bénévoles. Il doivent, en plus de leurs propres recherches, consacrer l’équivalent de quatre à cinq mois équivalent temps plein pour accomplir leur mission. « Il s’agit donc d’une structure très légère, qui s’appuie sur la bonne volonté de l’ensemble de la communauté scientifique », expliquait Hervé Le Treut dans un billet pour Terra eco. Astrophysiciens, climatologues, océanographes, biogéochimistes, hydrologues, météorologues, glaciologues, paléontologues, biologistes, agronomes, géologues, physiciens, économistes des laboratoires de toute la planète sont sollicités pour participer. Et il y a du sang frais. Entre les quatrième et le cinquième rapports, 69% des auteurs étaient nouveaux. Pour le cinquième, la France a fourni des cerveaux : 34 experts, contre 22 en 2007, dont 16 personnes qui ont bûché dans le groupe 1 (fonctionnement physique du climat), 10 dans le groupe 2 (impacts et adaptation) et 8 dans le groupe 3 qui s’est concentré sur les moyens d’atténuer ce réchauffement.

Nike Air Max Tailwind 7 noir/Hot Lava/Volt vert homme Trainers chaussures10,

4/ Le Giec a déjà fait de grossières erreurs, impossible de leur faire confiance

Nike Cortez Basic Jewel noir blanc chaussures 833238-002,

En janvier 2010, quelques semaines après le sommet de Copenhague, une tempête s’abat sur l’institution. Trois journaux britanniques dénichent un lièvre dans le quatrième rapport, publié en 2007 : une petite phrase qui annonce que les glaciers himalayens auront fondu en 2035. Beaucoup trop tôt pour les experts. Le Giec doit faire amende honorable et trouver comment une telle bourde a pu se glisser dans le document final. Le chiffre provient d’une revue de vulgarisation scientifique et a été repris par le WWF. Mais le fin mot de cet embrouillamini se trouve dans l’organisation des groupes de travail. Alors que le groupe 1 est composé de scientifiques experts en leur domaine, le groupe 2 – sur les impacts –, est rédigé par des scientifiques de différentes disciplines – économistes, hydrologues ou experts locaux. « Le rapport du Giec doit faire consensus entre plus d’une centaine de pays signataires, du Togo à la France, du Bénin aux Etats-Unis. Alors ceux-là veulent y participer. Il paraît normal que les données concernant l’Afrique soient rédigées par des Africains ou celles sur l’Asie par des Asiatiques. Mais les membres du groupe 2 ne sont pas toujours des scientifiques et leur chapitre est peu relu par la communauté scientifique mondiale »,expliquait à l’époque Georg Kaser, de l’institut de glaciologie d’Innsbrück, en Autriche, qui a participé au quatrième rapport. Le glaciologue avait lui-même repéré l’erreur dès 2006. « Mais c’était trop tard. On ne réédite pas des centaines de pages en des milliers d’exemplaires pour un mauvais chiffre. Ça ferait perdre trop de temps et d’argent », expliquait-t-il. Reste qu’avec le recul, le Giec fait peu de boulettes au regard de la somme de données analysées. Les cinq rapports produits depuis 1988 vont dans le même sens. « Je ne pense pas que le Giec a manqué de prudence dans le passé, ses conclusions n’ont d’ailleurs pas été affectées, mais une erreur dans un document de plus de 1 000 pages est toujours possible », soutenait Olivier Boucher, directeur de recherche au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD). Pour parer aux inévitables critiques et rassurer son auditoire, le Giec a blindé son mode de validation lors de réalisation du cinquième rapport. « Les procédures de relecture ont été renforcées, avec, pour le premier groupe, 209 auteurs et 50 éditeurs chargés de vérifier que les points soulevés par les plus de 54 000 commentaires produits par plus de 1 000 experts-relecteurs ont été pris en compte lors des révisions du rapport. Cette procédure de relecture est unique et fait toute la qualité du travail de synthèse critique de l’état des connaissances », soulignait ainsi Valérie Masson-Delmotte, paléo-climatologue au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) et coauteure du cinquième rapport.

NIKE AIR MAX THEA ULTRA FLYKNIT OREO Noir blanc femmes TRAINERS6 EU 40,

5/ Il n’y a pas de débat au sein du Giec

PUMA PLATFORM BIANC/ARGENTO LACCI IN RASO,

On a pourtant tout à fait le droit de le dézinguer ! « Le rapport est relu par tous les experts de la planète et les auteurs sont dans l’obligation de répondre aux critiques point par point », soulignait Hervé Le Treut pour Terra eco. La procédure, destinée à mettre le rapport du Giec à l’abri des erreurs (voir point précédent), permet également d’assurer le pluralisme des points de vue. « On a eu des consignes pour que le texte reflète les questions débattues dans la communauté scientifique », a rappelé Serge Planton, responsable de la recherche climatique à Météo France, lors d’une conférence de presse organisée à Paris par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en septembre 2013, à la sortie du premier volet du cinquième rapport. Terra eco vous faisait, par exemple, part à cette époque de son étonnement devant un chapitre consacré à la géoingénierie, très décriée dans les milieux écolos. Le Giec ne fâche d’ailleurs pas que les climatosceptiques. Les antinucléaires de tous poils ont bondi, en avril 2014, quand le troisième volet du cinquième rapport, sur les pistes d’atténuation, a fait entrer le nucléaire comme option pour le développement des énergies bas carbone. Pour Hervé le Treut, la recherche de consensus, qui prévaut au sein de l’institution, constitue bien la meilleure protection des avis minoritaires.

New Nike Air One TR 2 homme fonctionnement Training chaussures,

6/ Les politiques peuvent intervenir dans les rapports du Giec

Nike Air Jordan 8 Retro C&C US 10,5 Yeezy Lab Quai Supreme Max Force OVO Drake 2,

On peut dire que le Giec est, d’une certaine manière, à leur service. Créé pour évaluer de manière objective l’état de la science sur le climat, il a en effet pour mission d’éclairer les politiques sur ces points fort complexes afin de leur fournir des clés de compréhension. La communauté scientifique agit seule pendant tout le processus d’expertise. Les choses se corsent quand celle-ci se retrouve enfermée pendant plusieurs jours avec les délégations de plus de cent pays pour faire approuver le « Résumé à l’attention des décideurs » (RID). Il s’agit d’un condensé des travaux des groupes de travail d’une trentaine de pages qui servira de base aux discussions de la COP21, par exemple. Terra eco avait plongé, en octobre de l’année dernière, dans les coulisses de cette confrontation hors normes. Chaque ligne du texte est, en effet, soumise au feu des délégués. Pour chacune, après parfois des heures, voire parfois des jours de débats, il faut arriver à un consensus et voter à l’unanimité. Il arrive que des paragraphes entiers, qui menacent de desservir une délégation, soient rayés de la carte. Ces âpres discussions peuvent être vécues comme des intrusions dans l’expertise scientifique. Mais pour la plupart des rédacteurs du Giec, c’est bien là que tout se joue pour l’avenir de la planète. « Ce qui reste dans le RID a été approuvé par les pays. C’est incroyablement important. Ce n’est pas seulement la science qui le dit, ce sont eux qui sont d’accord pour le dire. Pour dire que les croissances économique et démographique continuent d’être les plus importants moteurs du changement climatique. Qu’il faut donc que nous changions quelque chose dans la structure de notre croissance économique, sinon les émissions vont augmenter. Ça veut dire que l’on n’a pas besoin que les négociations recommencent depuis le début. Sur ces points, ils sont d’accord. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur les instruments et les tâches à accomplir », confiait ainsi Reyer Gerlagh, professeur néerlandais spécialisé en économie du climat.

Femme ORIGINAL NIKE AIR Obliger 1 '07 KJCRD TRAINERS 488298145,

Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3Nike ZOOM STEFAN JANOSKI Neon Neon Neon Turquoise blanc Discounted (224) homme chaussures f54cc3

7/ L’objectif de deux degrés n’a rien de scientifique

ADIDAS X RAF SIMONS DETROIT courirNER CORE noir & SCARLET,

La science du climat n’aime pas les chiffres ronds ! Et le Giec préfère généralement associer ses estimations et ses projections à des fourchettes, associées à des incertitudes. Ainsi, dans son cinquième rapport, le Giec estime que, pour limiter la hausse des températures moyennes de la planète d’ici à 2100 dans une fourchette comprise entre 2°C et 2,4°C par rapport aux niveaux préindustriels, il faut stabiliser les concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre dans une fourchette comprise entre 445 et 490 parties par million équivalent CO2. Mais dès 1995 et son deuxième rapport, le Giec avait désigné +2°C par rapport aux moyennes de la période préindustrielle comme une limite au-delà de laquelle les perturbations des écosystèmes sensibles devraient s’accroître rapidement. A l’époque, c’est en effet le Conseil de l’environnement de l’Union européenne, un organe politique, qui s’empare de ce chiffre. Cet objectif est repris par le Conseil européen en 2007, puis par le G8 en 2009. Il est enfin entériné à la COP15, à Copenhague, et à la COP16, à Cancún, en 2010. Le seuil de 2°C est devenu symbolique, compréhensible par tous. Les gouvernements de la planète peuvent s’y appuyer pour les négociations à venir. S’il s’appuie sur une base scientifique, il est également remis en question dans la communauté des climatologues. Une partie d’entre eux estiment en effet qu’il est trop élevé. Les Etats insulaires du Pacifiques militent eux aussi pour négocier sur la base d’un seuil fixé à 1,5°C.

NIKE FLYKNIT RACER TINT Bleu Unisex UK7 US8 EU41 862713-401,

8/ Le Giec dicte aux Etats ce qu’ils doivent faire

Nike Air Jordan Future Premium Bred US 13/UK 12 Gfaible/3M/Gamma Bleu/Doernbecher,

Le troisième volet des rapports du Giec, consacré à l’atténuation du changement climatique, c’est-à-dire à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, fait toujours partie des évaluations scientifiques. Ce volet englobe des aspects climatiques, mais aussi technologiques et socio-économiques. Encore une fois, le Giec synthétise ici les grands scénarios et leurs impacts économiques à long terme : où porter l’effort pour avoir une chance de stabiliser les température à +2°C ? Combien ces efforts coûteront-ils ? Dans son cinquième rapport, le Giec a identifié des secteurs dans lesquels le potentiel de réduction d’émissions est fort : les transports, l’industrie, l’énergie. Les recommandations formulées par l’institution n’ont pourtant aucune valeur contraignante : pas question ici de dire aux Etats quelles politiques économiques ils doivent mener pour sauver la planète. A quelques semaines de la COP21, ces efforts prennent pour l’instant la forme de déclarations volontaires, appelées contributions nationales (Intended Nationally Determined Contributions ou INDC). Au 8 octobre, 146 pays représentant 87% des émissions mondiales les avaient rendues publiques. D’après l’organisation Climate Action Tracker, les engagements annoncés jusqu’à présent conduiraient plutôt à un réchauffement de +2,7°C par rapport à l’ère préindustrielle.

adidas Power Perfect 3 femmes Pro Weightlifting Chaussures Gym Trainers,

9/ Le Giec sert les intérêts des pays développés

bnib ADIDAS padiham SPZL spezial10 timber / dust cargo / brown AC7746,

« Afin de parvenir à des rapports d’évaluation exhaustifs, c’est-à-dire qui ne favorisent pas un pays ou un groupe de pays mais tiennent compte des problématiques de chaque région, les équipes sont constituées d’une variété d’auteurs provenant de diverses régions et de pays développés comme de pays en développement », explique le Giec dans une fiche dédiée à la question de la sélection des auteurs. Dans les faits, l’équation est plus compliquée. La cartographie de l’origine des différents contributeurs, réalisée par le Médialab de Sciences-Po, montre que les inégalités de représentation persistent. Pour le cinquième rapport, la majorité des auteurs venaient des pays du Nord : 34% d’Europe et 28% d’Amérique du Nord. Mais le nombre de chercheurs des pays du Sud qui participent a néanmoins considérablement augmenté en vingt-cinq ans. Entre 1990, date du premier rapport, et 2014, date du cinquième, les chercheurs du continent africain sont passés de 3% à 8% des auteurs, les Asiatiques, de 9% à 16%. La question reste vive au sein même du Giec. Lors de sa 41e session, à Nairobi, au Kenya, en février dernier, l’institution a beaucoup débattu sur les manières de renforcer la présence de scientifiques issus du Sud, comme en témoigne ce compte-rendu du Bulletin des négociations de la terre. Parmi les pistes envisagées : mieux tenir compte des articles scientifiques écrits dans d’autres langues que l’anglais et faire participer le bureau de traduction des Nations unies pour que ces informations soient accessibles.

Nike Air Zoom oscillate 918195-100 Hommes NIKE Messieurs-Tennis Chaussure Taille 40-chuh Gr.40" Chaussures de sport pour hommes et femmes,

10/ La preuve que le Giec est protégé en haut lieu, c’est que les scientifiques responsables du « Climategate » n’ont jamais été poursuivis

New femmes chaussures Trainers Baskets NEW BALANCE GC574T2,

C’est l’argument fatal des climatosceptiques : il y a déjà eu un « Climategate » qui jette l’opprobre sur les climatologues au service du Giec. En novembre 2009, quelques jours avant l’ouverture du sommet de Copenhague, des milliers d’e-mails échangés entre des chercheurs britanniques et américains étaient hackés à partir du site des scientifiques de l’université de East Anglia, au Royaume-Uni, et diffusés massivement. Une très petite partie d’entre eux étaient immédiatement interprétés comme une tentative de manipuler des données pour étayer la thèse d’un réchauffement climatique dû à l’homme. Très largement repris par les médias anglo-saxons, beaucoup moins par les médias français, l’affaire fit grand bruit et continue d’alimenter le soupçon. Plusieurs enquêtes indépendantes ont pourtant catégoriquement blanchi les chercheurs d’East Anglia. Le mal était-il fait ? Pas tant que ça ! Les chercheurs qui se sont ensuite penchés sur la postérité et l’influence de ce scandale ont montré que le scepticisme suscité dans le grand public s’était rapidement éteint. Ainsi, les recherches sur Internet incluant le terme « global warming hoax » ont certes connu un pic au moment du traitement médiatique du « Climategate », mais se sont effondrées en moins de vingt-deux jours. Pas de quoi freiner la prise de conscience de fond insufflée par le Giec.

adidas Originals Tubular Dawn W Light Brown Off blanc femmes Running Chaussures CQ2511,

A lire aussi sur Terraeco.net :

Nike Air Huarache Run University ouge /Night Maroon- blanc 634835-605 femmes SZ 6,

- Kit de survie pour un dîner avec des climato-sceptiques

Adidas Day One Crazy Explosive noir -7 / US 7.5 / EUR 40 2/3 - BY2867 renforcer,

COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
: Le Giec se plante, le Giec ment, le Giec ne débat pas… 10 idées reçues à la loupe

Il suffit que le soleil baisse d’intensite Ou qu’un mega volcan entoure la terre de ses cendres pour aller vers une période glacière oui messieurs on ne peut connaître l’avenir qui nous ai réservé un gigantesque volcan en éruption et hop toutes les prévisions sont remises à l’envers

1803 Nike Benassi Jdi Mismatch Slider Flip Flops homme Sandals 818736-011,


12.11 à 15h01 - Répondre

NIKE AIR MAX 97 COUNTRY CAMO "USA" INTERNATIONAL AIR sz 9.5 AJ2614 205,

rollier : Le Giec se plante, le Giec ment, le Giec ne débat pas… 10 idées reçues à la loupe

9 milliards d’individu en 2050. l’homme exhale un peu moins de 1 kg de CO2 par jour.
6.8 milliards d’hommes, 7 milliards, 9 milliards ?
giec criant à l’anti science, un calcul ?

NIKE AIR JORDAN ECLIPSE Hommes TRAINERS Baskets Chaussures 9.5 EUR 44.5,

je preconise d’arreter la deforestation ( photosynthese ) reduit la perte d’humidité du sol ( vs un sol sans rien ) et de planter l’equivalent en arbre pour un puit carbone vs 1 naissance et la photosynthèse annuel d’un homme en Co² .

maintenant le besoin alimentaire en + et d’energie pour la variation de l’homme ( pour autant qu’on dira que pas hypothèse 10% sont issu pays dev )

2009 NIKE ZOOM KOBE IV 4 FOUR RINGS MVP CONCORD PURPLE GOLD Jaune 344335-400 9,


7.06 à 07h03 - Répondre

Nike Air Max 1 Mid Sneakerboot Wasserdicht Tawny US_9-9.5-10 Eur 40.5-41-42,

Exologique : Le Giec se plante, le Giec ment, le Giec ne débat pas… 10 idées reçues à la loupe

Pour savoir ce qu’il en est c’est fort simple : il suffit d’observer les FAITS.
Il y a, d’une part, les mesures des températures et, d’autre part, ceux qui prétendent ce que demain sera.

Notre pensée doit accepter la sanction du réel.

Regardez donc ce graphique qui montre que la température n’évolue pas selon la courbe (rouge) des réchauffistes-catastrophiques. Ils vivent dans l’imaginaire.

nike free hypervenom 2 FS homme hi top trainers 805890 101 Baskets chaussures,

http://www.pensee-unique.fr/images/...

Nike Air LeBron Zoom Soldier 12 Sz 14 Summit blanc AO2601-101 Violet XII LBJ DS,

Fin du débat.


16.10 à 19h00 - Répondre

Philippe : Le Giec se plante, le Giec ment, le Giec ne débat pas… 10 idées reçues à la loupe

Nike Benassi Solarsoft NBA Slides9 "Lakers" - gris,

Non, pas des articles négationnistes, mais des articles qui démontent méthodiquement et scientifiquement ce que raconte le GIEC.
Sans compter les faits qui contredisent ses prévisions chaque jour qui passe.
A chacun de se faire son idée, pour moi qui ai une formation scientifique, il n’y a pas photo !
Le débat ? demandez donc aux médias pourquoi ils ne l’organisent pas.

Nike Air Force 1 Ultra Flyknit Mid rose/Blast- Noir -blanc 817420-601 SZ 11.5,


13.10 à 13h44 - Répondre

NIKE ZOOM FLY SP SZ 8 blanc RANGE vert AJ9282 103,

Philippe : Le Giec se plante, le Giec ment, le Giec ne débat pas… 10 idées reçues à la loupe

Il y a bien plus d’arguments sérieux que ces "idées reçues" !!!
Et cela prend beaucoup plus qu’une page !
On les trouve par exemple ici :
http://www.pensee-unique.fr/index.html
http://www.skyfall.fr

Nike Air Obliger 1 Flyknit faible Uk 5.5 Bnib 820256 402 College Bleu Woman AF1 blanc,
http://co2thetruth.e-monsite.com
http://www.scmsa.eu/archives/SCM_RC...
En anglais :

Nike Air Zoom Maria Flyknit Cycliste Homme Baskets 9 Gris Pâle Noir,

http://notrickszone.com

Nike Air Max 95 Sneakerboot ’Triple Noir ’DS 806809-002 ACG Acronym Flyknit sz12,


13.10 à 10h02 - Répondre
Afficher cette page sur Terra eco classique
Home